Comment réussir la partie verbale du GMAT?

La partie verbale du GMAT vous présente 41 questions qui doivent être complétées dans 75 minutes ou moins que ça. Cette section évalue vos compétences en lecture et compréhension des textes ainsi que votre prouesse  à identifier et à corriger les fautes de grammaire et de la langue. Les sous-parties du GMAT incluent la Reading comprehension, sentence correction, et critical reasoning. Dans cet article, vous allez trouver ce qui est exactement inclut dans chaque sous-section, comprendre les règles du scoring, et jeter un coup d’œil à quelques questions ainsi que les erreurs les plus communes dans chaque

gmat_verbal_reussir


Comment le scoring est fait

Les scores consacrés à la partie verbale varient entre 0 et 60 même s’il est virtuellement impossible d’avoir plus que 51. Il est également rare de trouver un score moins que 8  attribué à cette section. Les  scores dépendent du nombre des questions auxquelles vous avez répondu. L’algorithme du scoring en GMAT  prend en compte aussi le niveau de difficulté des questions auxquelles vous avez répondu. Cependant, notez bien que les questions auxquelles vous n’avez pas répondu vont diminuer votre résultat global au GMAT.

Les bases de préparation pour la partie verbale du GMAT

Développer un contrôle puissant sur la langue à partir de diverses sources bien connues pour leur Anglais élevé est une bonne stratégie à suivre afin de gagner plus de points dans cette section. Les bons choix se porteront sur des journaux comme The New York Times, les classiques, ou la fiction moderne bien-écrite. Choisissez un matériel de lecture qui a des expressions idiomatiques et correctes.

La préparation quotidienne est nécessaire pour avoir un bon score en GMAT, et ceci s’applique à la partie verbale aussi. Utilisez les livres officiels  pour vous préparez à ce test, et prenez une seule section chaque jour afin que vous puissiez comprendre clairement et complètement tout les concepts avant d’avancer vers la section suivante du GMAT.  Cependant, il est important de revenir aux sections précédemment étudiées de temps en temps pour bien retrancher l’information dans votre tête. Consacrez plus de temps et d’attention aux domaines où vous risquez d’obtenir moins de score dans vos tests pratiques du GMAT. La pratique régulière et consistante est critique, et vous devez réservez un temps spécifique de la journée chaque jour pour améliorer vos capacité d’avoir plus de notes en cette section.

Les principes de base de la section verbale du GMAT

L’objectif de cette section du GMAT est d’évaluer si vous pouvez ou non lire et comprendre avec précision un contenu Anglais,  raisonner des arguments sans perdre de vue leurs inférences, identifier l’Anglais incorrect, et pourvoir le corriger convenablement.

La section de sentence correction du GMAT évalue votre maitrise de la langue et de ses conventions. Vous devez être compétent en grammaire, la structure des phrases.

La section du critical reasoning du GMAT évalue votre capacité à comprendre crucialement un argument présenté en un paragraphe.

La section du reading comprehension du GMAT mesure votre capacité à lire rapidement et efficacement en même temps sans que ceci n’influence négativement votre compréhension. Il faut s’attendre à des extraits des sciences sociales, sciences humaines, business, biologie, ainsi que les sciences physiques.

Les idées fausses les plus communes à propos de la partie verbale du GMAT

L’une des erreurs les plus communes commises souvent par les candidats qui sont des locuteurs natifs d’Anglais est qu’ils ne donnent pas beaucoup d’importance et d’attention à la partie verbale du GMAT. Cette hypothèse disant qu’ils pourront obtenir un bon score sans avoir à se préparer spécifiquement pour cette partie du GMAT est une illusion qui peut s’avérer endommageant pour leur score global. Même les majeurs d’Anglais devront étudier adéquatement et suffisamment afin d’assurer un score élevé puisque les questions de cette section du GMAT n’évalue pas les compétences linguistiques que vous avez développé au niveau du collège.

La partie verbale du GMAT n’évalue pas directement votre vocabulaire. Votre vocabulaire est évalué via la présentation du texte à travers les trois sections qui apparaissent dans ce segment.

Dans cette section du GMAT, il est important de penser aux réponses les plus valides au lieu de penser aux réponses exactes. C’est un autre domaine où pas mal de candidats perdent beaucoup de temps  en essayant de trouver la réponse parfaite.  La meilleure approche est d’entreprendre un processus d’élimination où vous rayez les réponses qui vous semblent les moins correctes jusqu’à ce que vous arrivez à la réponse la plus appropriée.

Reading Comprehension

Un paragraphe ayant une longueur entre 150 et 350 mots est présenté en étant suivant par des questions. Ces questions évaluent à quel point vous avez compris et interprété le passage, si vous êtes arrivé à la conclusion correcte et aux inférences requises, et si vous êtes capable de détecter la raison logique qui se déroule dans le passage.

Format et structure des questions

Vous avez un total de 12 à 13 questions qui sont classées en quatre ensembles. Les questions viennent juste après le paragraphe et vous demandent de déterminer la réponse qui vous semble la plus appropriée parmi les choix qui vous sont donnés.

Comment obtenir un bon score

Lisez le passage entièrement avant d’entamer les questions. Tout en lisant le passage, essayez de résumer mentalement ce que vous lisez et ce que ça indique. Les paragraphes de GMAT sont d’habitude assez structurés, ça veut dire que la première phrase vous donnera une idée à propos de ce qui reste à venir dans la suite du paragraphe. Gardez un œil sur les mots comme mais (but), encore (still), cependant (however), néanmoins (nevertheless), bien que (regardless), et quand même (although). Ces mots là changent le sens des phrases subitement, et à moins que vous payiez bien attention, vous allez manquer le sens des mots, et l’inclination qu’ils donnent au paragraphe.

Erreurs communes

– Choisir l’option la plus évidente, ce qui est dans la plupart des cas pas le bon choix.

– Certains mots sont utilisés pour changer le sens du paragraphe, et les candidats s’y  trompent souvent en lisant le paragraphe rapidement.

– Trop s’impliquer dans la lecture des réponses et essayer de les comprendre au lieu d’éliminer celles qui sont clairement hors-sujet.

– Se laisser entraver par les faits et les figures au lieu de comprendre la direction globale du paragraphe.

Critical Reasoning

Un aperçu sur les arguments de la section Critical Reasoning du GMAT est présenté sous la forme d’un court passage. Vous devrez lire le passage, le comprendre, et choisir les bonnes réponses.

Format et structure des questions

1/ Choisissez la réponse qui renforce ou affaiblie la prémisse originale.

2/ Trouvez l’hypothèse correcte basée sur l’argument, ou

3/ Faites une inférence précise à partir de l’argument.

Dans cette partie, il ya de 14 à 15 questions et cinq choix de réponse pour chaque question.

Comment obtenir un bon score

La bonne stratégie est de lire les questions d’abord avant d’entamer la lecture du passage actuel. Ceci vous aidera à identifier la section du passage, et l’argument spécifique qui se rapportera à la question. Décomposez le passage en une intro, une évidence, et une conclusion pour éviter l’ambigüité.

Le paragraphe est sûrement poivré avec des pièges logiques. Payez bien attention à l’usage des mots pour bien comprendre le déroulement de la logique précisément.

Erreurs communes

– Négliger les questions des réponses contraires.

– Tomber dans les pièges de la logique, et confondre les conséquences avec les causes.

– Ne pas être familier avec la terminologie, et par conséquent, choisir la mauvaise réponse.

Sentence Correction

Un aperçu sur la section sentence correction du GMAT : cette section est typiquement connue pour être la partie la plus facile des trois parties du test, mais confronter cette section avec un excès de confiance peut vous coûtez cher. Dans cette section du GMAT , vous pourrez avoir des phrases avec sept types d’erreur :

Le temps des verbes, comparaison, modificateurs, parallélisme, l’accord sujet-verbe, l’accord des pronoms, et les idiomes.

Format et structure des questions

14 à 15 questions sont typiques pour cette partie de votre test GMAT. Vous aurez cinq choix pour chaque question, et vous devrez identifier la réponse correcte en termes de style, structure, grammaire, usage, clarté, et expression idiomatique. La première option est généralement la même phrase qui vous est proposée dans la question. Une partie de la phrase est soulignée, et vous aurez à choisir la meilleure réponse en termes de définir si la portion soulignée est correcte ou si l’un des autres quatre choix qui restent peuvent la remplacer pour rendre la phrase plus claire.

La Grammaire  testée généralement dans les tests GMAT

La consistance de l’utilisation des pronoms, l’accord sujet-verbe, la consistance des pronoms, la construction parallèle, les temps des verbes,  les modificateurs déplacés _ ce sont les aspects grammaticaux les plus communs que devez  attendre  dans cette section su test.  A  part ceci, vous devez garder un œil ouvert sur la  redondance, l’inadéquations des mots, et les mots manquants.

Voici quelques façons où les questions des SC peuvent devenir plus dures

 

  • Les phrases deviennent plus longues, et plus complexes.
  • La portion soulignée peut devenir plus longue ( parfois, ça peut inclure la phrase entière)
  • La réponse correcte est moins attirante.
  • Toutes les réponses sont correctes grammaticalement, mais seulement une réponse est meilleures, ce qui rend la tâche de trouver la bonne réponse encore plus dure.
  • La réponse correcte peut ne pas être parfaite, ça peut toujours avoir l’air maladroit. Ne négligez pas une réponse juste parce que ‘’ ça sonne faux ‘’. L’idée est de trouver la meilleure réponse entre celles qui vous sont proposées, et non pas la meilleure entre toutes les réponses possibles.
  • Les erreurs de l’ordre des mots ou l’utilisation des mots qui sonnent pareils et qui ont des sens différents sont des pièges communs qui compliquent les questions du SC.


Top sept conseils pour obtenir un Score meilleur en Sentence Correction

 

  • Investissez votre temps en comprenant les concepts de base ( par exemple : duvet vs une structure profonde, phrases vs expressions, verbes vs les formes du verbe) et pratiquez convenablement.
  • Cherchez des problèmes avec l’accord du sujet-verbe qui aient lieu dans presque la moitié des questions du SC du GMAT.
  • Alignez les pronoms correctement avec leurs antécédents. Comprenez les règles.
  • Il existe typiquement un problème critique avec chaque question. Votre premier pas doit être d’éliminer toutes les réponses qui sont évidemment fausses en termes de leur problème critique.
  • Utilisez des divisions pour éliminer les fausses réponses rapidement, mais gardez-vous des fausses divisions. Lire et comprendre les options de réponse minutieusement est une bonne manière pour éviter ce piège.
  • Ne commencez pas par lire le paragraphe et les questions après et puis chaque option de réponse une à une en détails. La clé est d’éliminer les réponses fausses aussi vite que possible.
  • Chaque question du SC du GMAT est désignée pour évaluer deux concepts, alors commencer par identifier les concepts qui sont testés rend l’élimination des choix de réponses plus facile, et la réponse finale plus précise.

Author: Réussir le gmat

Laisser un commentaire

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]