Comment Réussir le GMAT

Chaque année, des milliers de nouveaux diplômés et de professionnels cherchent à faire avancer leur carrière en suivant un MBA. Les meilleures universités veulent attirer les meilleurs étudiants, de sorte que la concurrence pour l’admission soit plus intense. L’élément clé pour l’acceptation à l’école de votre choix est un bon score au GMAT.

Reussir le GMAT

Le GMAT est un test standardisé administré sur ordinateur, composé de 3 sections distinctes : verbale, quantitative et rédaction analytique.

  • La section verbale : Cette partie évalue : la compréhension écrite (Reading Comprehension), la pensée critique (Critical Reasoning) et les corrections des phrases (Sentence Correction). Il y a 41 questions dans la section verbale du GMAT. Vous aurez 75 minutes pour les compléter.

 

  • La section quantitative : Cette partie du GMAT couvre l’arithmétique de base, y compris l’algèbre et la géométrie fondamentale, et la capacité d’utiliser le raisonnement quantitatif pour résoudre les problèmes. Cette partie du GMAT contient 37 questions et doit être achevée en 75 minutes.

 

  • La section de rédaction analytique (Analytical Writing Assessment ) Cette section vous requiert à écrire 2 essais en 60 minutes. L’un souligne la capacité d’analyser un problème. Le second exige une analyse d’un argument. Cette section teste votre capacité à énoncer clairement et défendre un point.

 

  • Le raisonnement intégré ( IR ) : c’est une nouvelle section (introduite en Juin 2012 ) conçue pour mesurer la capacité d’un candidat afin d’évaluer les données présentées dans de multiples formats à partir de plusieurs sources. La section de raisonnement intégré se compose de 12 questions (qui comportent souvent de multiples parties elles-mêmes) dans quatre formats différents : l’interprétation graphique, l’analyse en deux parties, l’analyse de la table, et la multi-source de raisonnement. Les scores de raisonnement intégrés vont de de 1-8. Comme l’évaluation analytique « Analytical Writing Assessment » (AWA ) , cette section est marquée séparément de la section quantitative et verbale . La performance des sections IR et AWA ne contribuent pas à la note totale du GMAT.


Pour savoir comment réussir le GMAT, suivez ces instructions:

1-Commencez tôt! : La préparation pour le GMAT demande temps et dévouement. La plupart des candidats GMAT commencent à préparer de 3 à 6 mois avant la date du test. En utilisant les données recueillies par plus de 8000 candidats GMAT en 2011, nous pouvons voir que 49% de personnes qui avaient pris le test passent au moins 50 heures dans la préparation de l’examen, et ceux qui font mieux dans le GMAT ont tendance à passer plus de temps à étudier.

2-Comprenez les fondamentaux du GMAT : Avant de sélectionner votre approche pour la préparation du GMAT, d’abord apprendre tout ce que vous pouvez au sujet de l’examen. Comprendre le but du GMAT et les thèmes testés. Rechercher la structure du test, les lignes directrices de l’examen. Puis, savoir comment d’autres l’ont préparé – pas comme si vous pouvez les reproduire exactement, mais afin d’identifier les ressources disponibles et les pièges communs du test.

3-Définissez vos objectifs de GMAT : Fixer des objectifs personnels vous motivera et vous permettra de rester concentré tout au long de votre processus de préparation. Si vous déterminez que la réalisation d’un certain score GMAT est votre but, vous pouvez alors prendre un test pratique afin d’évaluer si votre objectif est réalisable et ce qui sera nécessaire pour y parvenir. Vous pouvez également fixer des objectifs basés sur le temps, comme prendre le test à une date précise, ou des objectifs basés sur les activités, comme accomplir un certain nombre de problèmes pratiques chaque semaine. Rappelez-vous que ces objectifs sont en place pour vous garder enthousiaste et dans la bonne voie.

4-N’oubliez pas de planifier à l’avance : personne ne peut avoir le GMAT et repartir avec un score de 99e percentile sans préparer à l’avance et de manière significative. Peu importe combien sont développées vos compétences mathématiques ou comment vos capacités de raisonnement critique sont affinées. Le GMAT est difficile. D’après les créateurs de l’examen, un bon coup de pouce pour votre niveau de GMAT, nécessite environ 100 heures de travail. Cependant, vous pouvez mettre ces heures au long de trois semaines avant l’examen (35% des étudiants finissent par le faire), il vaut mieux pour votre score et pour votre santé mentale de répandre ces heures plus uniformément. Prévoyez de passer trois mois à étudier dur, à travailler régulièrement et à planifier votre date de test en conséquence. Faites un test de diagnostique avant de commencer à étudier et passer des examens de pratique lors de vos mois d’étude. Appuyez votre révision du GMAT avec une approche scientifique. Cherchez une preuve quantitative pour confirmer que vos méthodes sont efficaces. Contrairement à beaucoup d’autres expériences d’apprentissage, le GMAT offre un moyen idéal pour vérifier si votre préparation est efficace. Vous pouvez passer des tests pratiques sur la route et vérifier si votre score monte ! Si vous voyez une amélioration, vous saurez que vous êtes sur la bonne voie. Si ce n’est pas le cas, il est temps de trouver de nouveaux outils de préparation ou une nouvelle approche. Prendre un cours de préparation ou trouver un tuteur privé peut aider à guider votre étude et maximiser votre efficacité.

5-Connaissez vos forces et rendez les plus forts : Beaucoup d’étudiants se concentrent uniquement sur leurs mauvaises réponses lors de leurs études.  Cependant, une bonne réponse ne veut pas dire que vous avez répondu de la manière la plus efficace. Le GMAT est un examen chronométré – 78 questions difficiles dans 150 petites minutes – l’efficacité est la clé pour un meilleur score. En utilisant une autre approche, la bonne réponse aurait été trouvée dans la moitié du temps. Vos réponses correctes peuvent être toutes aussi précieuses que mauvaises – et elles sont une partie essentielle et souvent négligées du processus de l’étude.

6-Ne vous vous contentez pas d’étudier des questions difficiles : Pour la plupart des tests écrits, l’étude de la partie difficile est la meilleure préparation, mais pour le GMAT ce n’est pas la bonne approche. Le GMAT est un test standardisé administré sur ordinateur, ce qui signifie qu’il devient de plus en plus difficile à chaque question quand vous répondez correctement. Les questions sont classées en fonction de leur difficulté. En effet, des questions plus faciles exigent des stratégies de prise de test et différents domaines de la connaissance pour passer aux questions difficiles. Si vous ne maitrisez pas les bases, il n’est pas nécessaire de se familiariser avec le matériel difficile, vous ne trouverez jamais ces questions difficiles. Quand vous assez beaucoup de temps   dans la préparation, assurez-vous que votre plan d’étude couvre tous les sujets que vous êtes susceptible d’avoir à l’examen.

7-Pratiquez sur un ordinateur à partir du tout début : Imaginez prendre un test écrit pendant quatre heures avec des pauses minimes. Maintenant, imaginez regarder au non-stop l’écran d’un ordinateur pendant quatre heures. Combinez les deux et vous avez le GMAT exam. Au delà d’être un test de raisonnement logique et la pensée critique, le GMAT est un test d’endurance physique. Assurez-vous que vous pratiquez en simulant les conditions du test réel aussi souvent que vous le pouvez. Peu importe où vous prenez votre test, le GMAT est administré sur un clavier américain. Si vous n’avez jamais utilisé un clavier QWERTY, travaillez avec une fois que vous êtes prêt pour faire le test. Vous ne voulez pas passer deux minutes à essayer de trouver le Z !

8-Apprenez à connaître votre faiblesse et remédiez : Bien sûr, vous voulez maîtriser tous les sujets. Bien sûr, vous voulez résoudre même les problèmes mathématiques les plus difficiles. Mais le GMAT n’est pas un test qui récompense la persévérance. Vous avez moins de deux minutes pour répondre à toutes les questions et passer beaucoup de temps à répondre à une seule question n’est pas une bonne stratégie. Si vous savez que vous avez des problèmes dans un sujet spécifique et qu’il est possible d’y répondre faux, vous pouvez réellement améliorer votre score en a utilisant la stratégie de deviner et continuez. Economisez ce temps précieux pour une question laquelle vous pouvez répondre !

Commencez par appliquez ces conseils et vous allez réussir le GMAT !

Author: Réussir le gmat

Laisser un commentaire

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]